Soufflet se prépare à accueillir de plus gros navires à Rouen

Suite à l’approfondissement du chenal d’accès au port de Rouen, des travaux sont entrepris pour moderniser le terminal céréalier Soufflet de Canteleu, qui sera accessible aux navires de 230 m de long et 53 000 t de port en lourd. Le groupe céréalier y a investi 10 M€ de concert avec Haropa - port de Rouen qui avait prévu un montant de 7,8 M€ pour ces travaux.

La CNAN intègre Rouen à son service Algérie – Europe du Nord

Le retour de l’armement national algérien à Rouen, après une vingtaine d'années d'absence, marque les retrouvailles de deux partenaires qui ont longtemps entretenu des relations. L’établissement normand, traditionnellement très présent sur les échanges Nord-Sud, fut même le principal pôle européen d’activité portuaire de la CNAN.​

Haropa : Le covid attaque les trafics

Pour les trois ports de l’Axe seine, 2019 s’était achevée par la présentation d’une facture salée après avoir accumulé des jours à encéphalogramme plat en raison des mouvements sociaux contre le projet de réforme des retraites. Les trafics des trois mois de l’année échappent difficilement au choc industriel chinois et à ses répliques sur l’économie européenne. Les motifs de satisfaction sont rares...

Haropa : Drapeau en berne pour les trafics en 2019

La forte croissance des exportations de céréales n’a pas permis de compenser la faiblesse d’autres filières. Le trafic maritime de Haropa, qui s’établit à 90 Mt, est en baisse de 5 % en 2019. L’ensemble portuaire de l’axe Seine a été certes plombé par la diminution inéluctable des importations de pétrole et de charbon mais aussi, de façon moins attendue, par les trafics conteneurisés.

600 000 m3 de stockage pétrolier à Rouen

Concrétisant un projet élaboré en 2015, la société Dépôt Rouen Petit-Couronne a inauguré le 5 septembre un dépôt pétrolier de 600 000 m 3 de stockage sur les 170 ha du site de l’ancienne raffinerie Shell. Après une brève reprise par Petroplus, celle-ci avait cessé toute activité en 2013 condamnant 470 personnes .

Union portuaire rouennaise
 : 
Le courant commence à passer sur l'axe Seine

La gouverrnance des ports de l’Axe Seine a été au coeur de l’assemblée générale de l’Union portuaire rouennaise. À cette occasion, l’organisation professionnelle présidée par Christian Boulocher a accueilli Catherine Rivoallon, préfiguratrice de la fusion annoncée entre Paris, Rouen et Le Havre.

Union maritime et portuaire du Havre
 : 
Les dossiers sur lesquels Michel Segain veut peser

Inévitablement, la fusion des trois ports d'Haropa, Le Havre, Rouen et Paris, a animé une partie des échanges de l'assemblée générale de l'Union maritime et portuaire du Havre le 21 juin dernier. Et d'autres dossiers sur lesquels l’association qui fédère les différentes interprofessions portuaires du Havre a des choses à faire valoir...

Haropa Business Event
 : 
Rouen croit « vraiment » à l’avenir de sa filière conteneurs

À l'occasion de Haropa Business Event, l'armateur marseillais Marfret, utilisateur historique du port de Rouen, a annoncé Fluviofeeder allait lancer le 1 er septembre une navette ferroviaire conteneurs entre le Terminal à conteneurs et marchandises diverses (TCMD) de Grand-Couronne Rouen et Bonneuil-sur-Marne au rythme initial d’un A/R hebdomadaire.

Pages