Maersk annonce la suppression de 2 000 postes et réajuste ses bénéfices

Le leader mondial du transport maritime de conteneurs a annoncé la suppression de 2 000 postes dans le cadre d’une restructuration interne à grande échelle mais revoit à la hausse ses prévisions de bénéfices pour l'année 2020. Les volumes ont rebondi plus vite que prévu. Les coûts sont sous contrôle. Les taux de fret sont portés par la forte demande, indique le danois.

Maersk : une réorganisation à grande échelle ?

De rumeurs en spéculations. De révélations en annonces officielles. Le bruit entourant une probable réorganisation stratégique de Maersk enflait de jour en jour. Le danois y a mis un terme en présentant un nouveau plan stratégique, visant « l'efficacité et la compétitivité du groupe ». Entre 26 000 et 27 000 postes pourraient être affectés par les ajustements. Les marques Safmarine et Damco auront disparu d'ici la fin de l'année...

Maersk brave la crise sanitaire au 2e trimestre 2020

À contre-courant de la récession causée par la crise sanitaire et en dépit de la forte baisse des volumes, le leader mondial du transport maritime de conteneurs a triplé son résultat net au deuxième trimestre. En conséquence, il anticipe un résultat d’exploitation meilleur que prévu pour l’ensemble de l’année.

AP Moller-Maersk tire profit de son orthodoxie budgétaire

En dépit de conditions de marché difficiles, le groupe danois de transport maritime a fait un parcours sans faute en 2019. Du moins par rapport à ses engagements de retour à la rentabilité, qui avait été malmenée par son recentrage stratégique entrepris en 2017 sur son coeur de métier.​