Conteneurs : l'affaire transpacifique

Les chargeurs vont-ils y voir plus clair dans l’offre qui leur sera faite en octobre ? Cette année, les effets de la crise sanitaire se conjuguent avec la fête nationale en Chine. Deux paramètres qui perturbent le jeu de l'offre et de la demande alors que les taux de fret ne cessent de monter sur les principales routes commerciales entre la Chine et les États-Unis . Un phénomène qui fait réagir les autorités chinoises, interpelle l’administration américaine, mais laisse de marbre les autorités de la concurrence européenne.

Les arbitrages de PIL, ZIM, HMM ont modifié la physionomie de la route transpacifique

Si un seul service a été ajouté à ceux d'août 2019 sur le marché transpacifique, la route a cependant connu quelques changements majeurs. Dans l'ensemble, la capacité commerciale est désormais supérieure de 15 % à celle de 2011. En revanche, la taille moyenne des navires a augmenté de 58 %.

Tanger Med vient d'être livré de deux des huit portiques megamax

©Tanger Med Le 4e terminal à conteneurs du port marocain a réceptionné les deux premiers portiques d’une série de huit que doit fournir l'équipementier allemand Liebherr. Ils ont été livrés par le semi-submersible sud-cor...

Transatlantique : 2M prolonge la suspension de TA4/ NEUATL4

Maersk et MSC ont prolongé pour la troisième fois la suspension de l'une de leurs quatre boucles communes entre l’Europe du Nord et la côte Est des États-Unis. Le service TA4 / NEUATL4 a été fermé en avril en raison d'une réduction de la demande de fret liée à la pandémie. En juin, Maersk et le MSC avaient annoncé le maintien de l’arrêt de certaines liaisons au départ de l'Europe jusqu’à fin août. Une éventuelle relance vient d'être...

HMM renoue avec les bénéfices

C’était attendu, c’est désormais officiel. Après 21 trimestres dans le rouge, la compagnie sud-coréenne a enregistré au second trimestre un bénéfice d’exploitation de 115 M$ et un résultat net positif de 23 M$ contre des pertes de 94 M$ et 166 M$, respectivement, il y a un an.

Yangzijiang livre à Costamare le premier des 14 VLCS affrétés à long terme

Le chantier naval chinois Yangzijiang Shipyard (YZJ) a livré le 24 juillet le YM Triumph , d'une capacité de 12 726 evp, à Costamare Inc, la filiale américaine de l'armateur grec Costamare Shipping, qui n'opère pas. Le nouveau navire est le premier des cinq sisterships que Costamare a commandés à YZJ à la mi-2018 dans le cadre d'un affrètement de dix ans au transporteur taïwanais Yang Ming. Pour Yang Ming, il s’agit du premier des 14 VLCS affrétés à long terme que la compagnie...

Plus de navires en propriété chez Yang Ming Marine

Le partenaire de Hapag-Lloyd, One et HMM au sein de THE Alliance, ne partage manifestement pas l’appétit de son partenaire sud-coréen pour les mégamax. Mais il a en revanche un goût pour la propriété. Brenson Hsieh, le PDG de Yang Ming, a déclar...

Conteneur : les compagnies maritimes pourraient bien créer la surprise

Leurs difficultés ne sont pas feintes mais elles déjouent les projections des agences de notation qui doivent reconsidérer leur approche. Leur discipline dans la gestion de l’offre et de la demande et leur politique commerciale pourraient même leur ouvrir la voie à des bénéfices, estiment certains analystes.

Les armateurs de porte-conteneurs broient du noir jusqu'au troisième trimestre

Les transporteurs maritimes ont réussi une gageure durant le premier trimestre : gérer une rupture réglementaire et une crise sanitaire planétaire. Ils s’en sortent néanmoins avec des bénéfices. Sur le plan commercial, ils continuent de tailler dans leur offre. 75 annulations de services déjà annoncées pour le 3e trimestre...

Pages