Arctic LNG 2 : Après la Chine, le Japon investit dans le projet russe

À l’occasion du sommet du G20 qui s’est tenu à Osaka, la société japonaise Japan Arctic LNG B.V. a signé un accord avec le producteur de gaz russe Novatek pour une prise de participation de 10 % dans son projet gazier Arctic LNG-2 pour un montant de près de 3 Md$. Total avait déjà fait de même en mars, ainsi que la China National Offshore Oil Corp. (CNOOC) et la China National Petroleum Corp. (CNPC), via sa filiale CNODC, en juin.

Total contracte avec deux armateurs pour quatre aframax au GNL

Le géant pétrolier français a signé deux accords d’affrètement avec les armateurs Hafnia et Viken Shipping pour deux nouveaux aframax au GNL de 110 000 t chacun, à livrer en 2023. Nouvelle illustration de ses convictions – sa foi – dans le gaz naturel liquéfié comme un carburant marin pertinent pour réduire son l’empreinte carbone de ses activités de transport maritime.

Gazocean pourrait passer dans le giron de NYK

Le comité social et économique de la filiale de Total avait été informé fin août d'un projet de cession des parts détenues par le groupe pétrolier français à l'armement japonais NYK. Le CSE a rendu un avis mitigé ce 14 octobre. Le projet est à l’ordre du jour du conseil d’administration prévu ce 16 octobre.

Vers un réseau mondial de fourniture de GNL aux navires

La compagnie pétrolière finlandaise Gasum , propriété de l'État, et Pavilion Energy , groupe singapourien qui commercialise et distribue du gaz naturel, s'associent pour développer une chaîne d’approvisionnement en carburant GNL en Europe et en Asie. Ils entendent compléter le maillage par des partenariats.

Singapour veut porter sa capacité de soute de GNL à 1 Mt

Alors que FueLNG, l'un des deux titulaires actuels d’une licence de soutage de GNL dans le port de Singapour, a baptisé son premier souteur, qui alimentera les navires de Shell et de Hapag-Lloyd, le premier centre mondial de soutage va lancer un appel d'offres pour pour élargir son panel de fournisseurs.

Les majors pétrolières abattent leur carte verte

Alors que se profile un rendez-vous clef à l'Organisation maritime internationale sur sur le plan d’actions pour tendre vers un horizon neutre en carbone, les trois majors européennes Shell, Total et BP se pressent sur l'autel médiatique pour poser des jalons sur ce qu’elles considèrent comme les carburants de la prochaine génération.

Arctic LNG 2 pourrait recevoir 9,5 Md$ de financements

Plusieurs établissements financiers internationaux, dont le français Bpifrance, sont prêts à soutenir le projet Arctic LNG 2, mené par la compagnie russe Novatek et auquel participent le groupe Total, les chinois China National Petroleum et CNOOC et le consortium japonais Japan Arctic LNG. Un projet de 21 Md$.

Total annonce l'arrêt du raffinage à Grandpuits

©Total Le groupe pétrolier français va reconvertir sa raffinerie de Seine-et-Marne pour la réorienter dans la production de biocarburants destinés au secteur aérien et de bioplastiques, ainsi que dans le recyclage de plastiques et le photovoltaïque...

Sovcomflot dépasse le milliard de dollars de bénéfices

©Sovcomflot Pour la première fois de son histoire, la plus grande compagnie maritime russe a enregistré des bénéfices avant intérêts, impôts et amortissements dépassant le milliard de dollars sur douze mois. Entre janvier et juin, l’...

Total sécurise son projet gazier au Mozambique

Le groupe pétrolier français a annoncé dans un communiqué ce 24 août avoir signé avec le Mozambique un accord destiné à protéger les installations de son grand projet gazier dans le nord du pays, théâtre de ré...

Pages