15 associations européennes du transport posent leur version du Green Deal

En réaction à la communication européenne autour du Green Deal, projet qui se veut central dans la nouvelle mandature conduite par la Néerlandaise Ursula von der Leyen, une quinzaine d’associations européennes des secteurs portuaire, maritime, fluvial, ferroviaire et combiné, adressent leur vision d’un pacte vert.

Coronavirus : La supply chain déploie des mesures tous azimuts

Les conteneurs s’accumulent en Corée. Les ports chinois renoncent à leurs frais de stockage. Les transporteurs maritimes déploient des mesures sanitaires. Les prix spot du GNL en Asie atteignent des niveaux records. La croisière fait l’objet du nouvelle opération de confinement. Les ports mettent en oeuvre des restrictions…

Coronavirus : Le transport maritime se met en alerte

Quand le géant économique de la planète va-t-il reprendre le travail ? C’est la question qui hante actuellement les industriels et les transporteurs maritimes. L’économie mise au chômage en Chine, afin d’éviter toute propagation du virus, produit ses premiers effets indésirables. Les chantiers navals prennent du retard à un moment de sur-sollicitation. Les transporteurs du vrac, fortement tributaires de la vigueur des importations chinoises, s’inquiètent du ralentissement généralisé de la production industrielle.

OMI2020 : Le saut vers l’inconnu

Le 1er janvier, le transport maritime a basculé dans un monde inconnu, répondant au nom de code siglé IMO2020. Un nouvel environnement dans lequel les exploitants de flotte vont naviguer au doigt mouillé, sans trop de repères quant à leurs coûts d’exploitation. Et ce, quelle que soit l’option choisie pour mettre leur flotte d’équerre avec la réglementation plafonnant le seuil de soufre à moins de 0,5 % édictée par leur autorité de réglementation, l’Organisation maritime internationale (OMI).

OMI
 : 
La France va plaider pour la limitation de vitesse au MEPC74

Pour accélérer sur l'agenda environnemental mondial qui impose au transport maritime de traiter son empreinte carbone d'ici à 2030, la France va déposer, à l’occasion de la prochaine session de négociations du Comité de la protection du milieu marin (MEPC) de l'OMI, un dossier sur la limitation de vitesse.

Stratégie
 : 
Hapag-Lloyd ou comment garder le droit de « jouer »

Dans un document de 94 pages, le n°5 mondial du transport maritime mondial de conteneurs présente les points clés de sa nouvelle stratégie 2023. On y lit des choses intéressantes, outre un véritable changement d'approche dans la façon d'appréhender le marché et ... le client, hissé au coeur des préoccupations. Ce n'était donc plus le cas...

OPEP
 : 
30 % des armateurs ne se conformeront pas rapidement au plafond de soufre

L'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) s'attend à un niveau élevé de non respect du plafond de soufre de 2020, en particulier au cours des premières années d'application. Quoi qu'il en soit, les groupes pétroliers sont à la manoeuvre. Exxon, Shell et Total s'agitent ...