Calais : Une année « chahutée » dans le contexte du Brexit

Les inconnues encadrant le retrait du Royaume-Uni de l’UE et la conjoncture économique britannique morose ont contrarié les trafics transmanche du port de Calais, qui conserve toutefois sa part de marché. L’intermodal ferroviaire performe. Le chantier d’extension du port entame sa dernière ligne droite avant la mise en service de trois nouveaux postes à quai début 2021.

Investissement
 : 
Le port de Sète investit 6 M€ dans une nouvelle plateforme ferroviaire

L’EPR Port Sud de France, gestionnaire du port de Sète, et la Région Occitanie, son propriétaire, vont investir 6 M€ dans le transfert-extension de l’actuelle plateforme ferroviaire. Objectifs : faire passer le taux de camions utilisant le fer de 30 à 50 %. « L’objectif est de passer de 25 000 remorques en 2018 à environ 30 000 , indique Olivier Carmès, directeur général du port. 30 % des camions qui arrivent à Sète utilisent le mode ferroviaire, nous souhaitons passer à 50 % d’ici...