Scorpio Bulkers se lance dans l'éolien offshore

Le spécialiste du vrac sec a signé une lettre d'intention pour la construction d'un navire support à l’éolien offshore avec Daewoo Shipbuilding and Marine Engineering (DSME). Orientation stratégique pour l’un des plus grands opérateurs...

Les transactions de vraquiers reprennent

La meilleure conjoncture pour le marché du vrac sec a entraîné une augmentation significative des transactions S&P des vraquiers, mais principalement pour les navires de grande taille, capesize et panamax tandis que les handymax génèrent moins d’intérêt. Le mois dernier, l’indice BDI avait connu une belle embellie.

Hervé Martel, président du directoire de Marseille Fos : « Pratiquer des soldes ne suffit pas »

La situation financière saine du port phocéen lui permet de recourir à l’emprunt de façon plus significative pour maintenir les investissements prévus. Accompagnement des filières industrielles, accélération de l’exigence environnementale et des relais de croissance, plan de sortie de « deux crises » avec des mesures commerciales et de compétitivité... Marseille a la relance offensive. Entretien. ...

Arrow Shipbroking : Le vrac sec en repli de 2,4 % en 2020

©Vale Pour la première fois depuis 2009, le marché mondial du vrac sec pourrait naviguer en territoire négatif en 2020 en raison du ralentissement créé par la pandémie de coronavirus, estiment les analystes d'Arrow Shipbroking. Dans un nouveau...

GoodBulk obtient un refinancement de 200 M$

Le propriétaire de vraquiers est parvenu à un accord avec ses banques pour un prêt de 200 M$ sur cinq ans. La société cotée à Oslo a reçu l'approbation du comité de crédit de ses banques pour un prêt de 200 M$ afin de...

Canal de Suez : les porte-conteneurs ont déserté mais pas les tankers

Selon les données de l'Autorité du canal de Suez, les transits de pétroliers et de vraquiers sont en hausse considérable. Un anomalie du marché au regard des conditions difficiles dans lequel opère le transport maritime qui vient de subir une « triple bastonnade » selon les termes de l’organisation maritime internationale Bimco.

Embouteillage de sucre au Brésil

Les exportations brésiliennes de sucre explosent depuis le mois de mai. La Chine, empêtrée dans ses démêlés avec les États-Unis, cherche de nouvelles sources d'approvisionnement. L'offre du Brésil s'y prête d'autant plus que sa monnaie est faible et rend sa production particulièrement concurrentielle. L’attente des vraquiers s’allonge, amplifiée par la congestion des quais et la désorganisation des chargements.

Golden Ocean en difficulté

L’armateur de vraquiers a perdu 160,8 M$ au cours d'un premier trimestre qui fut particulièrement difficile pour le segment du vrac sec. Ce déficit est notamment dû à une importante dépréciation de 125,6 M$. Il a cependant achevé un programme d’installation de scrubbers sur ses capesize.

De bonnes nouvelles pour le vrac sec ?

Une hirondelle ne fait pas le printemps surtout dans le ciel versatile du vrac sec. Mais des vents favorables devraient porter le marché, croit savoir VesselsValue. Le spécialiste des marchés maritimes table sur la sacro-sainte discipline de l’offre et de la demande dont les courbes devraient se croiser au troisième trimestre. Une vision d’aigle...

Pages