Rotterdam n’a pas plongé au second trimestre

Le leader portuaire européen est parvenu à limiter la casse aux termes des six premiers mois de l’année en dépit de la crise sanitaire. Il a clôturé le premier semestre sur un recul substantiel - mais moins sévère que redouté - de ses trafics. Le conteneur a été le moins affecté par ce ressac.

Trafic
 : 
Les trois ports de l'axe Seine, en progression de 5,1 % en 5 mois

À fin mai, le trafic maritime consolidé des trois ports de l'axe Seine avait enregistré une progression de 5,1 %, à 40 Mt. Une croissance tirée par la dynamique des conteneurs et des vracs. L'ensemble portuaire affichait en outre une progression de l'activité fluviale fin avril de 55 %.

Trafics et perspectives
 : 
Des signaux forts en 2018 à Dunkerque

Le troisième port français est extrêmement confiant et serein. L'année 2018 lui a apporté quelques motifs de satisfaction dans un contexte pourtant difficile. Á Dunkerque, l'on ne craint ni la concurrence ni le Brexit...

Haropa
 : 
"Un record historique sur l'hinterland"

Les ports du bassin de Seine - Le Havre, Rouen et Paris -, viennent de communiquer les trafics enregistrés au cours du premier semestre 2018. Stabilité globale mais entre les lignes, des raisons pour le trio portuaire de se réjouir : " un record historique sur l’hinterland".