Bimco : les tankers perdent leur première place en termes d'équipement en scrubbers

Les porte-conteneurs, totalisant une capacité de 5,3 MEVP, sont désormais équipés d'un système d'épuration des gaz d'échappement, technologie qui permet de traiter les oxydes de soufre (SOx) générés par la combustion et proscrits par la réglementation mondiale sur le soufre de l'OMI, entrée en vigueur le 1er janvier 2020.

Canal de Suez : de nouvelles incitations pour les transporteurs de véhicules

L’artère royale de la navigation maritime consent toujours plus de ristournes pour enrayer la fuite des navires à défaut de pouvoir influencer la demande de transport. Après les porte-conteneurs, les tankers et les vraquiers, ses premiers clients, elle s’adresse cette fois aux transporteurs de véhicules.

GoodBulk obtient un refinancement de 200 M$

Le propriétaire de vraquiers est parvenu à un accord avec ses banques pour un prêt de 200 M$ sur cinq ans. La société cotée à Oslo a reçu l'approbation du comité de crédit de ses banques pour un prêt de 200 M$ afin de...

Mol réduit sa flotte de 40 navires

À l’occasion de son assemblée générale annuelle le 23 juin, l’armateur nippon a acté plusieurs décisions. Le fleuron national envisage de réduire sa flotte de 40 navires, de réévaluer ses investissements et compte se concentrer sur quelques segments stratégiques. Mitsui OSK Lines s'attend à une baisse de 25 % de son activité « conteneurs » en 2020.

Canal de Suez : les porte-conteneurs ont déserté mais pas les tankers

Selon les données de l'Autorité du canal de Suez, les transits de pétroliers et de vraquiers sont en hausse considérable. Un anomalie du marché au regard des conditions difficiles dans lequel opère le transport maritime qui vient de subir une « triple bastonnade » selon les termes de l’organisation maritime internationale Bimco.

Embouteillage de sucre au Brésil

Les exportations brésiliennes de sucre explosent depuis le mois de mai. La Chine, empêtrée dans ses démêlés avec les États-Unis, cherche de nouvelles sources d'approvisionnement. L'offre du Brésil s'y prête d'autant plus que sa monnaie est faible et rend sa production particulièrement concurrentielle. L’attente des vraquiers s’allonge, amplifiée par la congestion des quais et la désorganisation des chargements.

Pilbara envisage un centre de soutage de GNL pour les vraquiers

Nullement surprenant au regard de la structure de l’économie régionale, dominée par les industries minière et pétrolière. La plus grande partie du minerai de fer australien est exploité non loin de Tom Price et Newman. Cette région d...

Le Canal de Panama révise ses tarifs... à la hausse

Tout client du canal de Panama disposait d’un mois – jusqu’au 15 juillet – pour faire parvenir ses remarques aux propositions de modification de la nouvelle grille tarifaire que l'Autorité du canal de Panama compte activer le 1 er janvier 2020. Les vraquiers, les porte-conteneurs et les navires de passagers sont les plus concernés par ce qui s'apparente à une hausse des droits, quelles qu'en soient les justifications.

Conjoncture
 : 
Le segment du vrac sec sortirait-il du marasme ?

Les perspectives à court terme pour le secteur du vrac sont positives et c'est en soi une bonne nouvelle, a résumé Ian Adams, directeur général de l'Association of Bulk Terminal Operators en clôture de leur conférence annuelle Bulk Terminals, à Hambourg. D'autres indicateurs confirment ... Le vrac sec doit revenir de loin pour que le secteur s'enorgueillisse d'une croissance autour de 3 à 4 %. L’année devrait se terminer dans une sphère positive avec, peu ou prou, la même «...