Shipping

Conteneurs et reefers : le chaos

Le coronavirus n’a pas manifestement pas dit son dernier mot. Il poursuit son oeuvre de déreglement des flux. Les compagnies maritimes sont contraintes de dérouter les reefers à destination de Tianjin vers d’autres ports, faute de prises disponibles. Les inspections sanitaires ralentissent les opérations et saturent les espaces. Outre-Atlantique, la congestion des grands ports des côtes est et ouest-américaines fait réagir la Commission maritime fédérale américaine.

[Édito] : Les moissons cachées du commerce extérieur

Dans son dernier numéro imprimé, consacré aux céréales, le JMM vous invite à explorer les routes du blé qui sont aussi celles d’un commerce mondialisé, où le marché a sa propre grammaire et la fluidité logistique reste majuscule.
Shipping

L'OMI remet à plus tard la décision sur la création d'un fonds de 5 Md$

Huit grandes associations internationales avaient profité de la séquence ouverte à l’OMI sur la décarbonation du transport maritime pour réactiver leur proposition de création d’un fonds de R&D en vue d’accélérer le développement de technologies et carburants alternatifs. Les États-membres n’ont pas complètement fermé la porte mais de nombreuses questions se posent.
Shipping

Le fuel lourd interdit de séjour en Arctique ?

En dépit de l’opposition de la Clean Arctic Alliance, qui s’était bruyamment exprimée en amont du MEPC 76, le projet d’amendement à l’annexe I de MARPOL sur l’emploi du fuel lourd en Arctique a été approuvé en l’état. L’ONG ne désarme pas pour autant.

Au troisième trimestre, CMA CGM se démarque de ses concurrents

À l’issue du troisième trimestre, l’armateur français de porte-conteneurs a publié des résultats dont la trajectoire de croissance se distingue. Il fait mieux en termes de chiffres d’affaires et de volumes. Il devrait renouveler sa performance opérationnelle au quatrième trimestre.
Shipping

Ocean Insights : entre 20 % et 30 % des conteneurs transbordés ont subi des rollovers en septembre

Selon Ocean Insights, dont les outils de traçabilité sophistiqués suivent les conteneurs maritimes en temps réel, les ruptures dans la supply chain dues à des modifications de navire lors des transbordements ont légèrement diminué en septembre par rapport au mois précédent. Mais le taux de conteneurs restés à quai est encore très élevé dans les principaux hubs par rapport à l'année précédente.

Pages

  • 1
  • 2
  • 3

En images