Portuaire

En dépit de la congestion, les vingt plus grands ports à conteneurs restent en croissance

Alors que la congestion est généralisée sur la planète portuaire, les plus grands ports à conteneurs parviennent encore à afficher une croissance de plus de 1 % quand les compagnies maritimes accusent, elles, une baisse des volumes transportés de 5,5 %. Bien qu’affectés par des restrictions sanitaires drastiques, les huit ports chinois contrôlent 53 % des conteneurs traités par les 20 leaders. Depuis la décennie...
Shipping

Hausse des primes pour les assureurs maritimes en 2021 mais le marché se durcit

Les délégués de l'Union internationale des assurances maritimes se sont réunis à Chicago du 18 au 22 septembre pour leur grand-messe annuelle. L’UIMI fait état d'une augmentation des primes moyennes de 6 % en 2021, s’établissant à 33 Md$. Une amélioration liée à la hausse des volumes, à un dollar plus fort, à un rebond du secteur offshore et à un renchérissement de la valeur des navires. Le secteur a été affecté ces dernières années par la hausse des sinistres.

L’Abeille Flandre sera déconstruit à Brest

Le remorqueur hauturier, en service de 1979 à 2005 à la pointe bretonne puis repositionné à Toulon, reviendra à Brest pour y être déconstruit. Il rejoint ainsi son navire jumeau Abeille Languedoc, également déconstruit par Navaleo.
Portuaire

Trois avis recommandent d’approfondir les enjeux environnementaux de l’accès fluvial direct à Port 2000

Au cours des derniers mois, trois avis ont été rendus sur le projet d’accès fluvial à Port 2000, qui alimenteront la prochaine enquête publique. Le Conseil scientifique de l’estuaire de la Seine, l’Autorité environnementale et le Conseil national de la protection de la nature demandent au maître d’ouvrage, Haropa Port, d'étendre ses analyses à tous les impacts écologiques du projet dans le cadre de sa demande d’autorisation environnementale.

Taux de fret et d'affrètement : après la hausse phénoménale, la chute brutale

Alors que les tarifs des navires à l’affrètement se sont très lentement repliés ces dernières semaines, à contre-courant des sentiments négatifs envoyés par l’environnement de marché, ils ont brusquement décroché ces derniers jours, pour plusieurs tailles de navires. La situation a pris les acteurs du marché par surprise.
Shipping

CMA CGM : des unités plus grandes et plus propres pour les Antilles françaises

À l’occasion d’un déplacement en Martinique et en Guadeloupe, Rodolphe Saadé, le PDG du groupe CMA CGM a annoncé la commande de sept navires neufs propulsés au biogaz pour la desserte de la Guadeloupe et de la Martinique à partir de 2024, dont trois de 7 900 EVP et quatre de 7 300 EVP. En renouvelant sa flotte avec des unités plus grandes, l’armateur français gage sur la montée en puissance du marché antillais.

Pages

En images