Portuaire

WDP construit un complexe logistique géant sur le port de Gand

Le port belge va accueillir le plus grand entrepôt d’un seul tenant en Belgique. Le groupe d’immobilier WDP va opérer un site d’une superficie de 150 000 m² pour le compte de trois enseignes de la grande distribution. Si l’argument de la multimodalité est évoqué pour justifier l’attrait de la place portuaire belge, l’essentiel de la logistique, surtout à la sortie, se fait toujours par la route​.
Shipping

Les navires polyvalents en renfort des porte-conteneurs

La pénurie de tonnages à l’affrètement incite les compagnies à se reporter sur des navires polyvalents. Plusieurs propriétaires ont confirmé avoir proposé leurs MPV à l'affrètement sur la ligne régulière. Les tarifs ont grimpé ces dernières semaines.
Shipping

Conteneurs et reefers : à la limite du chaos

Le coronavirus n’a pas manifestement pas dit son dernier mot. Il poursuit son oeuvre de déreglement des flux. Les compagnies maritimes sont contraintes de dérouter les reefers à destination de Tianjin vers d’autres ports, faute de prises disponibles. Les inspections sanitaires ralentissent les opérations et saturent les espaces. Outre-Atlantique, la congestion des grands ports des côtes est et ouest-américaines fait réagir la Commission maritime fédérale américaine.
Shipping

HMM veut se renforcer à Long Beach

Ses performances financières, la congestion du port ouest-américain, sa marge de manoeuvre restreinte du fait d’une participation minimale dans le Total Terminals International font réfléchir la compagnie sud-coréenne. Elle pourrait bien reproduire à Long Beach ce qu’elle a fait à Singapour.
Shipping

ZIM : une année tout en performances

En dépit d’un environnement commercial volatil, la compagnie israélienne, dixième au classement mondial de la ligne régulière, a réalisé des performances historiques au cours du troisième trimestre. À l’instar des autres transporteurs maritimes de conteneurs. Mais par sa stratégie, qui emprunte des chemins de traverse, elle fait la différence.

Croisière : une année de suspension

L’événement de 2021 sera bel et bien le retour en mer des paquebots. De suspensions en restrictions, d’interdictions en annulations, le secteur de la croisière vit au rythme des « stop and go ». In fine, les paquebots pourraient retrouver le goût de l’eau en mars. Les compagnies fêteront alors, cyniquement, une date anniversaire, celle de leur retrait délibéré des mers et océans.

Pages

  • 1
  • 2
  • 3

En images