Oil&Gas

L'embargo sur les produits pétroliers autrement plus perturbant

À partir du 5 février, date à laquelle l'embargo européen sur les produits pétroliers en provenance de Russie entrera en vigueur, le marché maritime va vivre un autre moment historique après celui du 5 décembre qui a chamboulé les flux de brut. Mais avec des perturbations pour la production et les exportations plus importantes.
Portuaire

Les nouveaux trafics des ports espagnols

Le trafic de conteneurs, le fer de lance traditionnel de la croissance du trafic portuaire espagnol, a reculé en 2022, pénalisé par le transbordement. Mais d’autres marchandises y ont trouvé leur compte. Outre le GNL, à la fête avec six terminaux méthaniers en Espagne, et le charbon soutenu par le vent de panique sur les énergies, le roulier détonne.
Portuaire

700 000 $ de frais de détention et surestaries remboursés aux chargeurs américains

La nouvelle législation américaine, plus favorable aux chargeurs en inversant la charge de la preuve et en facilitant les démarches devant les juridictions pour abus, a engendré le dépôt de quelque 200 plaintes, indique la FMC, l’autorité de régulation du transport maritime. Plus de 70 d’entre elles ont été transmises aux enquêteurs.
Oil&Gas

Un cinquième transporteur de gaz liquéfié et d'ammoniac pour NYK

NYK, l’une des trois grandes compagnies nippones, vient de commander à Kawasaki Heavy Industries (KHI) son septième transporteur de gaz liquéfié et le cinquième d'une nouvelle « espèce » capable de transporteur du GPL et de l'ammoniac en même temps. Les armateurs japonais prouvent une nouvelle fois leur intérêt pour l’ammoniac.

CMA CGM lance un appel à projets doté de 200 M€

Conformément à ce que Rodolphe Saadé avait annoncé lors des Assises de l’économie de la mer, CMA CGM ouvre ce 30 janvier la plateforme sur laquelle les candidats peuvent soumettre leur projet en quête de financement. Cette initiative, financée par le Fonds Énergies du groupe créé en septembre, s’inscrit dans la démarche France Mer 2030 déployée par le secrétariat d’État à la Mer.
Shipping

Maersk abandonne les marques Hamburg Süd, Sealand et d'autres

Le moment semble venu pour le groupe danois de transport et de logistique de faire un pas de plus vers une marque unifiée. Dans le cadre de stratégie de logistique intégrée, Maersk abandonne les marques Hamburg Süd, Alianza, Sealand et Twill mais aussi celles des sociétés récemment acquises dans la logistique. Objectif : efficacité à bord.

Pages

En images