Oil&Gas

L'embargo sur les produits pétroliers autrement plus perturbant

A partir du 5 février, date à laquelle l'embargo de l'Union européenne sur les produits pétroliers en provenance de Russie entrera en vigueur, le marché maritime pétrolier va vivre un autre moment historique après celui du 5 décembre qui a chamboulé les flux de brut. Mais avec des perturbations dans la production et l’exportation qui semblent bien plus importantes.
Shipping

Frontline renonce à la fusion avec Euronav

Après des mois d’une bataille haletante entre actionnaires au sein du capital des deux géants du transport maritime de pétrole appelés à fusionner, l’un d’entre eux jette l’éponge. Contre toute attente. La transaction désormais avortée, une question : comment les deux sociétés devenues si familières dans la perspective de la fusion vont-elles se comporter de retour sur le marché avec leur statut de rivale ?

Chute limitée des taux de fret pour les navires polyvalents

Les tarifs d’affrètement des navires polyvalents (MPV) n’échappent pas à la chute qui touche ses concurrents, les porte-conteneurs et les vraquiers. Si la baisse devrait s’ancrer encore pour quelques mois, ces navires dont la valeur ajoutée réside dans leur capacité à embarquer différents types de fret vont mieux résister à la crise selon les projections du rapport Multipurpose Shipping Forecaster de Drewry.
Shipping

Guillaume de Feydeau nommé à la tête de La Méridionale

Le Conseil d’administration de La Méridionale, réuni le 9 janvier, a nommé Guillaume de Feydeau à la tête de la compagnie marseillaise. Il remplace Benoît Dehaye, qui avait été nommé en avril 2021. Le nouveau dirigeant est un familier. Il avait dirigé la SNCM au cours de ses dernières années, celles de son redressement judiciaire et de sa reprise par des intérêts corses.
Shipping

Corsica Ferries entre au capital de Neoline

Le contexte est très mouvant pour Neoline dont le plan de financement a été bousculé par l’inflation. Après CMA CGM, Corsica Ferries entre à son tour au capital. Cet apport devrait lui permettre de lancer le chantier de son roulier propulsé à la voile pour une mise en service fixée mi-2025. La compagnie est emblématique des difficultés d’accès aux financements, a fortiori quand il s’agit de projets incarnant une rupture fondamentale.
Shipping

La Chine en passe de lever l'interdiction sur les importations de charbon australien

Après deux ans de brouille, la Chine s'apprête à reprendre ses importations de charbon en provenance d'Australie au nom de sa sécurité énergétique. La détente dans les relations sino-australiennes intervient dans un marché particulièrement tendu par l’embargo sur le charbon russe. Les impacts favorables pour le vrac sec ne sont pas certains.

Pages

En images