Shipping

CMA CGM et Engie vont investir 150 M€ dans la production de biométhane

À l’occasion du sommet mondial sur les océans qui se tient toute la semaine à Lisbonne à l’initiative des Nations unies, Rodolphe Saadé, le PDG du groupe de transport maritime et de logistique, a annoncé un investissement commun avec Engie pour produire et commercialiser du biométhane. Les deux groupes français prévoient un début de production en 2026. Le port du Havre est pressenti pour l’implantation.
Shipping

A.P. Moller - Maersk a finalisé son nouveau directoire

Contraint au remaniement après des départs en cascade, le groupe danois a recomposé sa direction générale. Vincent Clerc est nommé au poste de CEO de sa division Ocean and Logistics (activité des lignes régulières) tandis que Henriette Hallberg Thygesen arrive à la tête du département Towage et Manufacturing (services portuaires). Le groupe se dit prêt désormais à accélérer.

La taxation du carbone, sur le devant de la scène internationale

Complexe, technique, à l'efficacité non avérée, la taxation carbone a toutes les faveurs des pouvoirs publics. Nés avec le Protocole de Kyoto, les instruments de marché pour sanctionner ou inciter à se convertir à des sources d’énergies moins polluantes, selon que le régulateur fixe un prix pour le CO2 ou des quantités d'emissions, ont fait l’objet de nombreux rapports, dont certains passant au crible les effets dans le transport maritime.
Portuaire

Les remorqueurs de Marseille-Fos en grève reconductible pour cinq jours

Alors que ce 17 décembre, les agents portuaires et les dockers entameront leur quatrième opération coup de poing « ports morts » en fermant les grilles du port de Marseille-Fos, le personnel d’exécution CFDT et CGT des bassins Est et Ouest viennent gonfler les rangs de la contestation, en se déclarant en grève à compter du mercredi 18 septembre. Et pour une durée de cinq jours.

Le « Green deal » pourrait faire payer le carbone au transport maritime

Dix jours après son entrée en fonction, Ursula von der Leyen a présenté devant le Parlement européen les grandes lignes de son « Green deal », pierre angulaire de sa politique de ces cinq prochaines années. Érigée en priorité n°1, la neutralité carbone à l’horizon 2050 percole l'ensemble des secteurs économiques. Les deux passagers clandestins, exclus de la politique européenne climatique, que seraient l'aérien et le maritime, vont être mis à rude contribution.
Shipping

La flotte de commerce française s’étoffe un peu au premier semestre 2019

Durant les six premiers mois de l’année, onze navires supplémentaires ont rejoint le pavillon national et quatre ont déserté. Cette croissance est une première en 2019, le bataillon tricolore ayant perdu 20 % de ses effectifs en une décennie.​

Pages

En images