Oil&Gas

L'embargo sur les produits pétroliers autrement plus perturbant

A partir du 5 février, date à laquelle l'embargo de l'Union européenne sur les produits pétroliers en provenance de Russie entrera en vigueur, le marché maritime pétrolier va vivre un autre moment historique après celui du 5 décembre qui a chamboulé les flux de brut. Mais avec des perturbations dans la production et l’exportation qui semblent bien plus importantes.

Ceva/CMA CGM : L'effet contre-productif

Alors que CMA CGM doit lancer son OPA volontaire sur le logisticien suisse Ceva Logistics du 12 février au 12 mars au prix de 30 francs suisses le titre, le conseil d'administration de celle-ci vient de recommander à ses actionnaires de les conserver au motif que l'entreprise vaut bien mieux que cela mais dans une formulation maladroite qui a prêté à grande confusion. Chose plus avérée : les manoeuvres sont à l'oeuvre au sein des grands opérateurs mondiaux de logistique.
Portuaire

Concurrence
 : 
Y-a-t-il du protectionnisme dans les services portuaires espagnols ?

Dans un avis publié fin décembre, la Commission nationale des marchés et de la concurrence estime que l’obligation de recourir à des navires de pavillon espagnol pour la prestation de services portuaires entraîne de « fortes restrictions à la concurrence ». Le groupe Boluda, dans le champ de mire ?

Pages

En images