Oil&Gas

L'embargo sur les produits pétroliers autrement plus perturbant

A partir du 5 février, date à laquelle l'embargo de l'Union européenne sur les produits pétroliers en provenance de Russie entrera en vigueur, le marché maritime pétrolier va vivre un autre moment historique après celui du 5 décembre qui a chamboulé les flux de brut. Mais avec des perturbations dans la production et l’exportation qui semblent bien plus importantes.
Shipping

2023, année décisive pour le choix des carburants de la prochaine génération de navires 

Les propriétaires de navires devront finaliser dès cette année des décisions d'investissement qui auront un impact sur les émissions de gaz à effet de serre pour les 25 à 30 prochaines années, soit la durée de vie d'un navire. Á en juger par le bilan des commandes passées l’an dernier, des arbitrages commencent à s’opérer. Les investissements dans les carburants alternatifs ont contribué à hauteur de 6 % à l’augmentation en valeur des commandes.
Shipping

Réforme des retraites : les marins aussi

Les marins relevant de l'ENIM ont obtenu des garanties sur le maintien de leur régime de retraite. Mais jusqu'à quand ? Par crainte d'un changement des règles les concernant et en solidarité avec les autres salariés, la CFE-CGC des marins avait appelé à manifester ce jeudi 19 janvier.
Portuaire

Rouen, une contribution de poids au port de l'axe Seine

Avec 22,4 Mt de fret maritime traité en 2022 dans ses terminaux, l’établissement de Rouen de Haropa Port apporte une quote-part de 26,3 % au trafic global du premier ensemble portuaire français voire de 86,3 % pour les seuls vracs solides.
Portuaire

Les ZIP de Dunkerque et de Fos, « premières zones industrielles bas carbone »

Les zones industrialo-portuaires de Dunkerque et de Fos-sur-Mer, considérées comme étant les deux bassins les plus émetteurs de gaz à effet de serre en France, vont bénéficier de subventions publiques pour accompagner des projets de décarbonation. Procédés de fabrication sans énergies fossiles, captation de CO2 et réseau de chaleur fatale au programme.
Shipping

Conteneur : des liaisons supprimées en masse mais sans parvenir à stabiliser les taux de fret

Pour le nouvel an chinois 2023, la réduction de l’offre aura été bien supérieure aux années d’avant pandémie. Les alliances ont largement taillé dans leurs offres et sur toutes les routes. Les services autonomes ne se portent pas mieux. Pour autant, les blank sailing, qui permettent d’ajuster la capacité, n’ont pas eu d’effets probants sur le cours des taux de fret.

Pages

En images