Oil&Gas

L'embargo sur les produits pétroliers autrement plus perturbant

A partir du 5 février, date à laquelle l'embargo de l'Union européenne sur les produits pétroliers en provenance de Russie entrera en vigueur, le marché maritime pétrolier va vivre un autre moment historique après celui du 5 décembre qui a chamboulé les flux de brut. Mais avec des perturbations dans la production et l’exportation qui semblent bien plus importantes.
Shipping

Cargill ouvre la voie au méthanol dans le vrac sec

Le géant américain des produits agricoles s'est associé à un homologue japonais pour commander deux vraquiers kamsarmax au méthanol. Cargill entend faire la démonstration que les vraquiers au méthanol, bien que 15 % plus chers à la construction, peuvent être une option viable, y compris dans ce marché de prix qu’est le vrac sec.
Shipping

Euronav/Frontline : le principal actionnaire demande la révocation du conseil d'administration

La fusion entre deux des principaux transporteurs maritimes de brut a avorté mais les principaux protagonistes n’ont toujours pas sifflé la fin de partie. Les deux principaux actionnaires n’en ont fini avec leurs manœuvres. La Compagnie maritime belge demande la tenue d’une assemblée générale extraordinaire en vue de destituer le conseil d’administration. L’homme d’affaires John Fredriksen a repris ses achats d’actions.
Shipping

La marque Senator va disparaître du paysage des commissionnaires

Les acquisitions se finalisent. Des marques disparaissent. Quelques jours après l’annonce de Ceva Logistics dans laquelle va se fondre la marque Gefco, le commissionnaire allemand va être dilué dans Air Maersk Cargo, la compagnie de fret aérien de l’armateur danois de porte-conteneurs. Senator avait été acquis en 2021.
Shipping

Premier exercice avec changement d’échelle pour Haropa Port

Pour son premier exercice plein en tant qu’établissement unique, Haropa Port, issu de la fusion des trois ports du Havre, de Rouen et de Paris, s’est maintenu en croissance en 2022 dans un contexte agité. Bien que le second semestre ait été bien moins favorable au conteneur, Le Havre n’est pas redescendu sous la barre des 3 MEVP. Rouen a réalisé à nouveau un exercice céréalier historique. Paris est au cœur de projets logistiques et industriels d’envergure.

La piraterie maritime au plus bas en 2022

Le nombre d’incidents de piraterie et de brigandage maritime a diminué de 13 % en 2022. La moitié des 115 attaques recensées par le BMI ont eu lieu en Asie, où la piraterie continue de croître en particulier dans le détroit de Singapour. Le Bureau maritime international (BMI) de la Chambre de commerce internationale a publié le 12 janvier son rapport annuel sur la piraterie (en haute mer) et le brigandage maritime (dans des eaux territoriales). Alors que 132 attaques avaient été répertoriées en 2021, leur nombre...

Pages

En images