Covid-19, crise économique, concurrence de plus en plus vive de Tanger Med, l’année 2020 a été celle de tous les dangers pour le port espagnol. Pourtant, Algésiras a limité le recul et le trafic conteneurs a maintenu ses volumes. Ses dirigeants voient même l’avenir avec confiance.
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous