Trois semaines après la « méga-escale » du MSC Barcelona destiné à décharger 1 600 EVP vides, le TCMD du port de Rouen a accueilli cette semaine l’ Artemis . Affrété par l’armateur marseillais Marfret, le navire a pour sa part livré une cargaison de 600 boîtes vides de 20 et 40 pieds en provenance de Pointe-à-Pitre et de Saint-Martin. Rouen joue le rôle de soupape de sécurité au sein de Haropa Port.
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous

Sur le même sujet