©Eric Houri

Élu le 4 juin, Brice Vatinel est le nouveau président du Syndicat des transitaires havrais (STH) prenant la suite d'une forte personnalité, Jean-Louis Le Yondre, qui y a œuvré pendant de nombreuses années.

Le Syndicat des transitaires du Havre (STH, 60 transitaires et commissionnaires en douanes, 6 000 emplois) vient d’élire à sa présidence Brice Vatinel et a renouvelé son bureau, composé de Patrick Maletras (Tramar), Julien Derruder (Derudder) et Irwin Lefebvre, (Bolloré) – tous trois vice-présidents–, de Franck Lemonnier (Normandie Logistique Overseas) en tant que secrétaire et de Gilles Lefaux (LPO Sogena) comme trésorier.

Le nouveau président est à la tête du groupe G. Vatinel et Cie, une entreprise familiale havraise fondée en 1945 qui intervient en tant que transitaire et commissionnaire en douanes avec une spécialisation dans la logistique de déchets dangereux. 

« Diversité et ouverture »

Brice Vatinel souhaite « insuffler un vent de renouveau » au sein du syndicat en donnant à la priorité « à la diversité et l'ouverture » pour se nourrir de la « vision et des compétences de chacun ». 

En termes d’ouverture, le STH vient d’accueillir au sein de son conseil d'administration de nouvelles têtes : Hervé Bonis (Seafrigo, spécialiste mondial de la logistique alimentaire sous température dirigée et commissionnaire de transport) et David Varin (Walon, logisticien notamment présent sur le terminal roulier du Havre). Brice Vatinel souhaite en outre une meilleure représentativité des femmes dans un monde encore très masculin et fait entrer au conseil d'administration Caroline Cerisier (commissionnaire de transport international Centrimex).

Trois commissions métiers (maritime, douane et formation) ont été créées tandis qu’une instance pour les jeunes devrait également voir le jour afin de susciter les vocations dans un « secteur qui embauche ». Le STH doit adhérer tout prochainement à TLF Overseas, le syndicat professionnel regroupant les organisateurs de transport, aérien et maritime, et les représentants en douane. 

Jacques Laurent