Le troisième armateur mondial de porte-conteneurs et le géant français de l’énergie, déjà partenaires d’un projet de production de biométhane liquéfié au sein du port de Marseille, prolongent le geste. Objet : assurer le développement d'une filière de production et de distribution de méthanes de synthèse et à terme de bioGNL. Les 44 porte-conteneurs de CMA CGM au GNL sont déjà configurés pour être « e-méthane »
Cet article est réservé aux abonnés. Le contenu de ce site est le fruit du travail de la rédaction pour délivrer une information de qualité et exclusive. Cette mobilisation a un coût et est financée par le revenu généré par la publicité et l'abonnement. En vous abonnant, vous contribuez à cette chaîne de valeur et assurer la pérennité de notre média. Découvrez nos offres.

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous

Sur le même sujet