La pandémie a décidément bouleversé les mécanismes habituels du marché. Les transitaires se mettent à affréter des navires. Les chargeurs menacent de le faire. Et voici que des transporteurs intra-asiatiques tentent l’aventure sur les grandes lignes transcontinentales est-ouest. On sait désormais qui est l’affréteur d’un panamax au prix exorbitant.
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous