L’armateur chinois a dévoilé une commande de 1,5 Md$ pour dix porte-conteneurs. Grâce à cet ajout de 149 272 EVP, Cosco repasse devant CMA CGM dans le classement mondial, une place que l’armateur français lui avait ravie en début d’année . Alors que MSC est en passe de devenir le leader mondial, Maersk regarde ailleurs. Tous se jettent sur l’achat de navires. Pour le plus grand bonheur des constructeurs chinois et coréens.
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous