La reprise de la croisière sera effective en France à partir du 4 juillet. En juillet et août, 36 escales sont programmées à Marseille, qui figure, avec 1,8 millions de passagers et 500 escales, parmi les cinq premiers ports méditerranéens. L’enjeu économique est de taille mais la pression sociétale et politique est tout aussi forte. Équation du port phocéen : développer les trafics tout en réduisant ses émissions.
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous