Un accord formel reste à signer entre les deux parties concernées par le porte-conteneurs immobilisé dans la zone du Grand Lac Amer en raison du non-paiement d'une créance revue à 550 M$. Il devrait être signé dans les 15 jours, indiquent-elles. Mais la restitution des conteneurs à leurs propriétaires va exiger du temps et des procédures.
Cet article est réservé aux abonnés. Le contenu de ce site est le fruit du travail de la rédaction pour délivrer une information de qualité et exclusive. Cette mobilisation a un coût et est financée par le revenu généré par la publicité et l'abonnement. En vous abonnant, vous contribuez à cette chaîne de valeur et assurer la pérennité de notre média. Découvrez nos offres.

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous