Les syndicats augmentent la pression sur les ports britanniques. Une deuxième grève au port de Liverpool, élargie à d’autre catégories de personnels que les seuls dockers, a été annoncée cinq jours avant la fin du premier débrayage. Quelque 1 900 des 2 500 employés de Felixstowe, premier port à conteneurs du Royaume-Uni, ont, eux, suspendu le travail depuis le 27 septembre et ce, jusqu'au 5 octobre. Les conditions salariales restent au cœur des revendications.
Cet article est réservé aux abonnés. Le contenu de ce site est le fruit du travail de la rédaction pour délivrer une information de qualité et exclusive. Cette mobilisation a un coût et est financée par le revenu généré par la publicité et l'abonnement. En vous abonnant, vous contribuez à cette chaîne de valeur et assurer la pérennité de notre média. Découvrez nos offres.

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous