L’armateur napolitain a été livré par le chantier naval chinois Jinling Shipyard du premier de ses douze grands rouliers commandés. Grimaldi rejoint Cobelfret et DFDS dans la course à l’économie d’échelle sur les lignes intra-européennes. Une stratégie pensée il y a quelques années, avant une crise sanitaire et une récession économique…​
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous