©NileDutch

Hapag-Lloyd a obtenu toutes les autorisations réglementaires nécessaires pour acquérir la société néerlandaise Nile Dutch Investments B.V., compagnie maritime dans le conteneur, particulièrement bien implantée en Afrique de l’Ouest et du Sud. 

Le numéro 5 mondial du transport maritime de conteneurs a officiellement acquis toutes les actions de la société après que les autorités antitrust concernées ont approuvé la transaction.

Hapag-Lloyd et NileDutch (320 personnes) avaient scellé le 17 mars leur accord d’union. Avec cette opération, l’allemand (1,77 MEVP, 7,3 % de la capacité conteneurisée mondiale) met la main sur une capacité de transport d'environ 35 000 EVP avec des navires dont la taille varie entre 600 et 8 000 EVP, un parc de conteneurs de 80 000 EVP et 7 services de ligne reliant l'Europe, l'Asie et l'Amérique latine à l'Afrique de l'ouest et du sud. La compagnie néerlandaise exploite également un service polyvalent/breakbulk entre l'Europe du Nord et l'Afrique de l'Ouest. 

Créé en 1980 pour assurer un service roulier entre l’Europe du Nord et la Méditerranée (Égypte, Liban), l’armateur néerlandais a tissé au fil des années un solide maillage de l’Afrique, où il s’est imposé sur les trafics conteneurisés entre l’Europe et l’Afrique de l’Ouest. Et se défend face aux géants du secteur avec lesquels il collabore d’ailleurs sur des services, ce qui lui permet de préserver ses réseaux tout en limitant les risques liés à l’exploitation des navires. 

Hapag-Lloyd acquiert le spécialiste de l'Afrique NileDutch

La mise à l’échelle des ports, notamment sur la côte ouest-africaine, et l’introduction de grands navires ont favorisé la prééminence des grands carriers et progressivement chassé les derniers indépendants, de plus en plus cantonnés à des trafics ciblés ou des niches spécifiques. Hapag-Lloyd a été plus tardif sur le continent africain. 

« En fonction des conditions du marché, nous avons l'intention d'intégrer des parties importantes de leurs activités dès la fin de l'année afin de pouvoir offrir à leurs clients tous les avantages du réseau combiné le plus tôt possible », a précisé Hapag-Lloyd

A.D.