Les taux de fret ont atteint un pic et la normalisation est en vue, assure la direction générale de Hapag-Lloyd, à l’occasion de la présentation des résultats financiers pour les trois premiers mois de l’année, qui a démarré sur les chapeaux de roue. Les taux de fret ont augmenté de 84 % pour le cinquième armateur mondial de porte-conteneurs, ce qui a permis de couvrir des dépenses d’exploitation en forte augmentation et des volumes de transport stagnants.
Cet article est réservé aux abonnés. Le contenu de ce site est le fruit du travail de la rédaction pour délivrer une information de qualité et exclusive. Cette mobilisation a un coût et est financée par le revenu généré par la publicité et l'abonnement. En vous abonnant, vous contribuez à cette chaîne de valeur et assurer la pérennité de notre média. Découvrez nos offres.

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous