Chassé-croisé entre vie et mort pour deux navires emblématiques de la compagnie italienne du groupe américain Carnival. Alors que Costa reçoit son second paquebot au GNL, le Costa Romantica , premier paquebot spécifiquement construit pour la croisière, mais qu’elle avait revendu en 2020, a été envoyé à la ferraille. Son histoire est particulière et sa fin de vie également.
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous