Les vraquiers s’emballent, portés par une dynamique qui se confirme chaque semaine. Tous les segments en profitent avec toutefois une prime pour les petits gabarits. L’indicateur du vrac sec, le Baltic Dry Index, qui fournit une évaluation du prix à payer pour transporter les principales matières premières sur 26 routes maritimes, a progressé pour la sixième semaine. L’été sera chaud, promettent les courtiers.
Cet article est réservé aux abonnés. Le contenu de ce site est le fruit du travail de la rédaction pour délivrer une information de qualité et exclusive. Cette mobilisation a un coût et est financée par le revenu généré par la publicité et l'abonnement. En vous abonnant, vous contribuez à cette chaîne de valeur et assurer la pérennité de notre média. Découvrez nos offres.

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous