Le chemin vers la décarbonation sera long. À l’issue du MEPC76, qui s’est clôturé le 17 juin, le sentiment qui domine est l’amertume. Ce qui était à l’ordre du jour a été voté mais la déception l’emporte. Les soumissions satellites, que la plupart des armateurs considéraient comme clefs, ont été remises à plus tard. Synthèse d’une semaine clivante.
Cet article est réservé aux abonnés. Le contenu de ce site est le fruit du travail de la rédaction pour délivrer une information de qualité et exclusive. Cette mobilisation a un coût et est financée par le revenu généré par la publicité et l'abonnement. En vous abonnant, vous contribuez à cette chaîne de valeur et assurer la pérennité de notre média. Découvrez nos offres.

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous