Abandonnés par leur employeur à bord du pétrolier MT Iba , échoué au large de la côte d'Umm Al Quwain, aux Émirats arabes unis, les cinq marins ont pu être rapatriés après avoir passé 43 mois en mer. Les abandons de navires se sont multipliés ces dernières années. Et la pandémie risque d’exacerber le phénomène.​
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous