Plusieurs établissements financiers internationaux, dont le français Bpifrance, sont prêts à soutenir le projet Arctic LNG 2, mené par la compagnie russe Novatek et auquel participent le groupe Total, les chinois China National Petroleum et CNOOC et le consortium japonais Japan Arctic LNG. Un projet de 21 Md$.
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous