Les stocks chez les équipementiers sont des indicateurs avancés de l’état du marché. Chez le finlandais Wärtsilä, spécialiste du scrubber, ils sont bavards. Les armateurs ne sont visiblement pas pressés de mettre leurs navires hors service pour des travaux de conformité. Les scrubbers pèsent dans les stocks et leurs ventes stagnent.
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous