En Belgique, le Service public fédéral (SPF) Mobilité et Transport a décidé de contrôler de façon plus suivie le poids des conteneurs maritimes. En cas de non-respect de la réglementation sur la masse brute vérifiée ou VGM, le chargeur risque une amende. Mais même si aucune infraction n’est constatée, il se verra facturer un coût de manutention de 175 €. Le ministère parle d’un projet-pilote mis en place « en concertation avec le secteur » pour parvenir à une...
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous