Si les connexions maritimes se sont globalement détériorées ces deux dernières années, les pays n’ont pas tous subi la sanction des escales. Les ports les plus connectés au monde se situent sans surprise en Chine, qui a encore creusé son avantage au détriment des ports européens. Quant aux pays en voie de développement, le défi consiste à garder au moins une fréquence.
Cet article est réservé aux abonnés. Le contenu de ce site est le fruit du travail de la rédaction pour délivrer une information de qualité et exclusive. Cette mobilisation a un coût et est financée par le revenu généré par la publicité et l'abonnement. En vous abonnant, vous contribuez à cette chaîne de valeur et assurer la pérennité de notre média. Découvrez nos offres.

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous

Sur le même sujet