Bien que subissant la sévère concurrence de King Abdullah, situé à une centaine de kilomètres, Djeddah continue d’attirer les investissements. L’opérateur portuaire émirati vient de lancer les travaux qui doivent faire passer la capacité du Djeddah South Container Terminal de 2,4 à 4 MEVP d’ici 2024. Cosco Shipping Ports y a pris pied en février en devenant actionnaire du Red Sea Gateway Terminal.
Cet article est réservé aux abonnés. Le contenu de ce site est le fruit du travail de la rédaction pour délivrer une information de qualité et exclusive. Cette mobilisation a un coût et est financée par le revenu généré par la publicité et l'abonnement. En vous abonnant, vous contribuez à cette chaîne de valeur et assurer la pérennité de notre média. Découvrez nos offres.

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous

Sur le même sujet