Les exportations américaines de conteneurs pleins sont au plus bas tandis que les réexpéditions de conteneurs vides sont au plus haut. Les importations américaines devraient, elles, ralentir d’ici la fin de l’année, impactées par la pagaille en mer. La grande distribution américaine fait état de ruptures de stocks supérieures à la normale, de frais de transport majorés et… d’angoisses quant aux livraisons.
Cet article est réservé aux abonnés. Le contenu de ce site est le fruit du travail de la rédaction pour délivrer une information de qualité et exclusive. Cette mobilisation a un coût et est financée par le revenu généré par la publicité et l'abonnement. En vous abonnant, vous contribuez à cette chaîne de valeur et assurer la pérennité de notre média. Découvrez nos offres.

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous