Les exportations américaines de conteneurs pleins sont au plus bas au contraire des réexpéditions de conteneurs vides qui ont établi un nouveau record. Les importations américaines devraient, elles, ralentir d’ici la fin de l’année, impactées par la pagaille en mer. Les enseignes de la grande distribution américaine font état de ruptures de stocks supérieures à la normale, de frais de transport majorés et… d’angoisses quant aux livraisons.
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous