La reprise est là, à l’issue des neuf premiers mois de l’année, mais pas à la hauteur des attentes en dépit de quelques motifs de satisfaction. Le port hanséatique n’est pas parvenu à effacer totalement l’ardoise épidémique. Il doit se contenter d’une croissance de 2,9 % avec 95,8 Mt.
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous