Hapag Lloyd opérera dès le 26 novembre un service de ligne régulière en connexion avec le Sénégal, la Mauritanie, TangerMed et en escale hebdomadaire à Dunkerque. ©DR

 

Le 5e armateur mondial de conteneurs opérera dès le 26 novembre un service de ligne régulière en connexion avec le Sénégal (Dakar), la Mauritanie (Nouakchott), le hub de transbordement de Tanger au Maroc. En escale hebdomadaire à Dunkerque.

En remplacement de service West Africa Express, le nouveau service, baptisé DEX, pour Dakar Express, effectuera sa boucle au moyen de quatre navires d’une capacité de 1 700 EVP. Il escalera au terminal des Flandres du port de Dunkerque et proposera également aux clients la desserte des ports portugais de Leixoes dans le sens Nord-Sud et Lisbonne dans le sens Sud-Nord.

Selon la direction du port des Hauts-de-France, il vient compléter l'offre de transport maritime depuis et vers l’Afrique de l’Ouest et la péninsule ibérique, mais a pour vocation également de permettre l’ouverture vers les marchés d’Amérique latine, Amérique du Nord, Méditerranée, Moyen-Orient, Extrême-Orient et Australie.

"Ce nouveau service va renforcer à la fois la stratégie de déploiement de la filière des produits sous température dirigée en confortant la position du Port de Dunkerque comme 1er port français d’importation de fruits et légumes en conteneurs", argumente Stéphane Raison, président du directoire, qui y voit aussi l'ouverture de nouveaux débouchés pour la grande distribution, aux industriels de la chimie-pharmaceutie, de l'automobile et de l'agroalimentaire.

"Nous répondons à une attente des communautés portuaires dunkerquoises, lilloises et aussi des exportateurs et importateurs des Hauts-de-France en faveur de l’arrivée d’un nouvel armateur à Dunkerque", défend pour sa part dans le communiqué Peter Mertens, directeur général de l'armateur allemand en France, qui réaffirme sa "foi" dans les potentiels maritimes et commerciaux de Dunkerque.

--- La rédaction ---