Selon les médias allemands, les deux géants de la manutention, contrôlant les quais de Hambourg, Bremerhaven et Wilhelmshaven, auraient repris les négociations en vue de créer une coentreprise dans laquelle seraient versés les terminaux allemands, dont ils ne sont pas les seuls actionnaires. Il y a de l’effervescence sur les quais allemands ces dernières semaines. Hapag-Lloyd se fait plus entreprenant et Cosco entend y faire son entrée.
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous