Pourtant confrontés à des enjeux similaires, les grands ports maritimes mettent en œuvre la stratégie nationale portuaire d’une façon différenciée de celle des ports décentralisés. Les représentants de ces derniers ont regretté, à l’occasion d’un webinaire organisé par l’Union des ports de France, de ne pas bénéficier davantage des financements de l’État, en particulier au titre du plan de relance.
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous