La crise sanitaire a apporté son lot de transformation dans les opérations logistiques. Autour du port de Marseille-Fos, les bâtiments se remplissent dopés par l’e-commerce et les réorganisations des flux des grands groupes. Ces deux dernières années, près de 200 000 m2 sont sortis de terre. Distriport et La Feuillane avoisinent désormais le million de mètres carrés de bâti.
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous