Le Grand port maritime de Marseille-Fos a retenu les quatre entreprises qui réaliseront la construction de son nouveau terminal passagers Maghreb du Cap Janet. Lancement des travaux dès septembre.

Les passagers partant pour le Maghreb ou en arrivant disposeront d'ici deux ans d'un nouveau terminal. À l'issue de la publication officielle de l’appel d'offres, le Grand Port maritime de Marseille (GPMM) a retenu quatre entreprises marseillaises pour la future gare maritime du Cap Janet. Le coût estimé des travaux s'élève à 12 M€.

GTM Sud assurera le gros œuvre pour un montant de 5,6 M€. Isolbat a été retenu pour le second œuvre (1,3 M€). L'entreprise Eurovia Méditerranée se voit confier la voirie et les réseaux (2,4 M€). Quant à Snef, il mettra en place les équipements techniques (3 M€).

Mise en service en 2022

L’avis favorable du commissaire enquêteur avait été obtenu en fin 2019. Le GPMM indique que les travaux « devraient démarrer dès la fin de cet été » et prévoit une mise en service en 2022, après deux ans de chantier.

Ce futur terminal intégrera un circuit d'une capacité de 3 000 véhicules par jour, des modules de contrôles aux frontières renforcés et des zones de confort pour les passagers en attente ainsi qu'une gare pour les piétons pouvant accueillir 600 voyageurs. Il regroupera sur une seule installation une activité Maghreb répartie actuellement sur deux sites : un quai situé en face de la cathédrale de la Major et le second au Cap Janet.

Le port de Marseille-Fos accueille chaque année environ 500 000 passagers à destination ou en provenance du Maghreb, estime l'établissement portuaire. Ce trafic représente à lui seul 400 escales.

Vincent Calabrèse