Le port asiatique durcit ses conditions tarifaires qui prendront effet en deux temps mais dès 2022. En 2023, les navires marchands et passagers en escale à Singapour, que ce soit pour charger/décharger ou s’avitailler, ne devront pas séjourner plus d’un jour.
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous