Le port varois, qui se remet difficilement du départ de DFDS pour Sète en 2019, cherche de nouveaux courants de trafics. Après les escales spots de car-carriers en 2020, une première ligne régulière dédié aux véhicules neufs s’est amarrée en septembre 2022 et des pourparlers sont engagés pour capter une deuxième ligne avec Renault.
Cet article est réservé aux abonnés. Le contenu de ce site est le fruit du travail de la rédaction pour délivrer une information de qualité et exclusive. Cette mobilisation a un coût et est financée par le revenu généré par la publicité et l'abonnement. En vous abonnant, vous contribuez à cette chaîne de valeur et assurer la pérennité de notre média. Découvrez nos offres.

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous

Sur le même sujet