Les escales ont tendance à se concentrer dans un nombre limité de ports et à s’allonger. Les navires sont toujours plus grands mais opérés par toujours moins de compagnies. L’écart se creuse, en matière de connectivité maritime, entre la Chine et le reste du monde, selon la dernière publication de la Cnuced sur le transport maritime.
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous