Le port d’Anvers vient de publier ses premières statistiques de trafic en tant qu’entité fusionnée avec son voisin Zeebrugge. Le contexte géopolitique et macroéconomique influence fortement les volumes. À l’exception du conteneur, victime de la congestion depuis un an, les autres trafics se portent mieux, notamment le vrac et le conventionnel.
Cet article est réservé aux abonnés. Le contenu de ce site est le fruit du travail de la rédaction pour délivrer une information de qualité et exclusive. Cette mobilisation a un coût et est financée par le revenu généré par la publicité et l'abonnement. En vous abonnant, vous contribuez à cette chaîne de valeur et assurer la pérennité de notre média. Découvrez nos offres.

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous