Les fournisseurs de carburants ont cessé de servir les navires battant pavillon russe dans les principaux hubs européens, notamment en Espagne et à Malte, indique Reuters. La perte d'accès aux hubs de soutage en Méditerranée pose des problèmes logistiques aux pétroliers russes transitant des ports de la Baltique vers l'Asie.
Cet article est réservé aux abonnés. Le contenu de ce site est le fruit du travail de la rédaction pour délivrer une information de qualité et exclusive. Cette mobilisation a un coût et est financée par le revenu généré par la publicité et l'abonnement. En vous abonnant, vous contribuez à cette chaîne de valeur et assurer la pérennité de notre média. Découvrez nos offres.

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous