La ministre de la Mer a rencontré les représentants des services aux navires, durement affectés par la baisse du nombre d’escales et l’arrêt total de la croisière. Discussion à bâtons rompus sur de possibles aides pour des professionnels privés de chômage partiel. La semaine prochaine, elle rendra visite au port de Toulon, où le transfert d’U.N. Ro-Ro à Sète n’est pas sans impact.
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous