La ministre de la Mer a rencontré les représentants des services aux navires, durement affectés par la baisse du nombre d’escales et l’arrêt total de la croisière. Discussion à bâtons rompus sur de possibles aides pour des professionnels privés de chômage partiel. La semaine prochaine, elle rendra visite au port de Toulon, où le transfert d’U.N. Ro-Ro à Sète n’est pas sans impact.
Cet article est réservé aux abonnés. Le contenu de ce site est le fruit du travail de la rédaction pour délivrer une information de qualité et exclusive. Cette mobilisation a un coût et est financée par le revenu généré par la publicité et l'abonnement. En vous abonnant, vous contribuez à cette chaîne de valeur et assurer la pérennité de notre média. Découvrez nos offres.

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous